La diversité sexuelle au cinéma


Ce carnet veut brosser l’évolution de la représentation des diversités sexuelles dans le septième art. Tâche ardue. En plus d’un siècle, le cinéma a rarement porté l’orientation sexuelle et l’identité de genre à l’écran. Mais depuis deux décennies, les films abordant ces thèmes, sont de plus en plus nombreux. Les tabous tombent de plus en plus. C’est l’un des effets du cinéma, car ce dernier est un miroir de notre société. Le cinéma parvient à montrer les blocages, les évolutions, les contradictions de nos sociétés contemporaines. Un miroir où même ce que l’on voudrait cacher peut se voir. A ce titre, suivant les évolutions des sociétés, les homosexuel-le-s (mais également les trans*) au cinéma sont tantôt méprisés ou tolérés, tantôt reconnus, tantôt méprisés dans un même pays suivant les époques.

Il s’agit ainsi d’une histoire complexe, qui suit de près l’évolution de nos sociétés. Même si parfois le cinéma peut être « en avance » sur son temps… Une histoire portée par les films grand public, mais qui ne saurait se limiter au cinéma hollywoodien, car ce dernier a longtemps été bien plus frileux que ses confrères d’Europe ou d’autres parties du monde. Une histoire portée également dans la « marge ». Car la très grande majorité des films ne sont pas hollywoodiens (même si ce sont les plus vus).

Carnet-cinéma-n3_couvMais ce qui est le plus évident, c’est que ce foisonnement d’œuvres a permis à une très grande majorité de lesbiennes, de gays, de bis et de trans, de pouvoir s’identifier grâce à ces représentations d’eux-mêmes.

Nous vous proposons donc un tour d’horizon qui ne se limite pas au cinéma « purement » gay, ni aux grands films parlant d’homosexualité ou d’identité de genre, mais qui englobe l’ensemble des genres. Vous trouverez en fin d’ouvrage une liste de films ; cette liste ne se compose pas des meilleurs ou des plus grands, mais de ceux qui retracent ces jalons qui ont permis cette évolution au cours du vingtième siècle.

Commander cette publication.