Mes mots contre l’homophobie


Exposition pédagogique

Notre pays peut se targuer d’avoir une législation favorable envers les LGBT (lesbiennes, gays, bisexuel-le-s et transgenres). En effet, depuis quinze ans maintenant, nous sommes à la pointe du point de vue des droits: mariage, adoption, lutte anti-discriminations, etc.

Mais si la Belgique se veut très accueillante envers les minorités, ce n’est pas forcément le cas du grand public. Ces derniers mois, plusieurs faits divers dramatiques ont marqué les medias par leurs violences.

Face à ce constat, nous avons décidé d’intensifier la sensibilisation du grand public vis-à-vis de l’homophobie et de la transphobie. 

Sensibiliser, c’est avant tout faire comprendre: comme toute discrimination, l’homophobie ou la transphobie, ce sont toutes les attitudes négatives pouvant mener au rejet ou à la discrimination, directe ou indirecte, envers les LGBT, ou vis-à-vis de personne dont l’apparence ou le comportement ne se conforme pas aux stéréotypes de genre.

C’est surtout, faire passer un message: les mots peuvent tuer ! 

Les expressions “pédé”, “ce n’est pas un truc de tapette”, etc. sont si largement passé dans le langage courant qu’elles en deviennent banales. Or, elles n’ont rien de banal, elles entretiennent un climat homophobe / transphobe qui fragilisent les LGBT, surtout les jeunes, les conduisant, souvent dans une spirale suicidaire, voire, dans le pire des cas, à des meurtres.

Nous avons donc décidé de sensibiliser le grand public via les mots. 

Nous proposerons aux participants d’écrire une phrase contre l’homophobie ou la transphobie et de se faire photographier avec. Marquant ainsi leurs soutien à la lutte contre toutes formes de discrimination.


Informations pratiques concernant l’outil

L’exposition est constituée d’une centaine panneaux A3 (photo individuelle avec les slogans), ainsi que plusieurs panneaux A2 en forex reprenant plusieurs photos.